Accueil » Brèves

L’Oracle GÉ

18 mai 2011 Un commentaire

Le vif succès rencontré par ce jeu divinatoire se justifie en partie par l’accessibilité de ses symboles. La lecture en devient aisée, la pratique facilitée.
Il réussit la gageure d’être à la fois fort simple d’utilisation et très précis dans son interprétation.
Favori des voyants novices, chouchou des professionnels, depuis plus de 20 ans il occupe une place privilégiée dans le monde de la tarologie.

L'Oracle Gé

L'Oracle Gé

Gé comme…

Gérard Barbier, son créateur ! Mais pas seulement…
Gé (ou Gaïa) est la divinité de la Terre, la déesse Mère. Elle est la gardienne du pouvoir divin, elle est aussi la première divinité qui pouvait prédire l’avenir.
Si l’on s’en réfère à la numérologie -qui tient une place non négligeable dans ce jeu- on s’aperçoit qu’Oracle a une vibration 9 (accomplissement, retour à l’unité, permet la renaissance), Gé a une vibration 3 (manifestation de la création).
Cet oracle ne pouvait s’appeler autrement !

Gerard Barbier

Gerard Barbier

Quelques mots sur l’auteur

Lyonnais de naissance, Gérard Barbier suit des études d’arts appliqués à Paris et chose peu commune, il est initié à la voyance par son professeur de dessin !
Après quelques années de pratique, il décide de créer son propre jeu. Il n’avait alors que 23 ans. Depuis, expérience et talent combinés ont inspiré à cet homme -qui se définit lui-même comme voyant-médium-artiste – d’autres oracles dont nous parlerons peut-être dans les prochains articles…

L’Oracle Gé

Il se compose de 61 cartes toutes numérotées. Certaines ont deux sens de lecture (droite ou renversée). Chaque carte est dotée d’une influence soit positive, soit négative, soit neutre. Cette précision est utile pour le tirage de la question.
Le graphisme volontairement épuré permet aux débutants en tarologie de pratiquer rapidement l’art de la divination. Le symbolisme se lit à plusieurs niveaux : basique pour les novices, plus spirituel pour les professionnels de la voyance. Les couleurs, la numérotation des cartes, les éléments, les personnages, sont autant d’indices et de supports précieux.
L’Oracle Gé possède une particularité fort appréciable dans le monde de la voyance : il permet de dater les événements grâce aux cartes représentant les saisons.
Il offre également une belle palette de personnages quotidiens, huit précisément (45 à 52) : jeune homme, jeune fille, femme âgée, homme âgée, homme, femme, consultant, consultante.
Pour chacune des 61 cartes, il détaille les professions correspondantes. Précision très utile dans le cadre d’une consultation de voyance pour préciser l’identité d’un personnage ou conseiller une orientation professionnelle.
Les tirages sont nombreux, des plus classiques (croix, prénom,  sept cartes) aux plus spécifiques (méthode du qui ? méthode de la question).

Quelques lames…

Les deux flûtes – N° 20
Carte positive : union amoureuse ; métier lié aux plaisirs, à la fête ou à la restauration ; mise en garde contre les excès de toute sorte ; personne joyeuse.

Les chiffres – N° 7
Carte neutre : rencontre imprévue mais agréable ; métier en relation avec les jeux de hasard ; nervosité, impulsivité ; personne chanceuse ou accro au jeu.

L’escargot – N° 9
Carte négative : vie amoureuse au ralenti ; retard dans les projets ; état de faiblesse passager ; personne apathique, renfermée.

Bonne découverte de l’Oracle Gé !

Partagez avec :
  • Digg
  • Twitter
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Wikio FR
  • Google Bookmarks

Un commentaire »

  • jocelyne thivierge a dit:

    j aimerais en savoir plus sur cette art …c est la premiere fois que je n entend parler .vue que je vie de dure epreuves voudrait savoir comment sa fonctionne et combien sa coute …je suis canadien et je ne sais pas en euro via argent canadien comment sa donne s vp pouvez vous m eclairer merci a l avance

Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS.

Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>